Dossier 275 – Flystair

Dossier 275 – Flystair

Projet
En réponse au concours Stairs Design Awards, organisé par PBM groupe. FlyStair propose un escalier assez classique, mais qui offre une légèreté à l’ensemble et offre différentes possibilités. Le projet se veut léger et aérien, limitant l’impact visuel de la structure dans la pièce. FlyStair, joue sur le visuel pour donner cette légèreté en offrant une structure à travers laquelle on peut voir.
Seuls les limons bordant les marches sont en matériaux dur et non-transparent. La structure se compose de la même manière qu’une échelle les deux éléments structurant sur la partie externe dont les marches viennent s’y attacher. De cette même manière, l’échelle qui n’impose pas sa présence dans une pièce, l’escalier lui ne s’impose que par sa fonction.
Pour cela, la structure se compose de deux limons porteurs sur lesquels les marches viennent se placer avant la pose de l’escalier à son emplacement final, le matériau de la marche étant choisi par le client avant sa conception. De plus, le projet permet différentes installations donnant chacune une image différente.

Parti
Quand on parle d’un escalier en béton, on s’imagine souvent un escalier plein, un escalier monolithique, qui impose sa place. Cette structure va à l’encontre de cette idée, en proposant un esprit de légèreté, de transparence. La composition s’impose par le fait de sa fonction, mais du fait de sa transparence, il impacte peu le visuel de la pièce. La structure joue sur le visuel, en offrant un esprit de légèreté à l’aide des portants externes qui seront les limons.
Un escalier à crémaillères possède aussi cet effet de légèreté, mais impact beaucoup plus au niveau du visuel, du fait de la présence de son portant central. En effet, le ou les portant étant sous les marches, il ne permet pas à la vue de traverser l’escalier. Or, les limons qui eux sont extérieurs à ces marches permettent à notre regard de le traverser.

Technique
La structure repose sur un système simple et reprend les escaliers en bois ou en métal. Les deux limons sont en béton préfabriqué où l’on retrouve des encoches permettant aux marches de venir s’y insérer et ainsi de former la composition souhaitée par le client.
Pour atténuer le bruit que feront les pas sur les marches et qu’ils ne se répercutent pas dans les éléments porteurs, plusieurs possibilités s’ouvrent, tel qu’un manchon qui viendra englober le côté de la marche et permettra d’isoler la marche au limon ou bien simplement placer des joints dans les marches ou dans le limon et qui l’isolera tout aussi bien à moindre frais.
Ce projet offre justement la possibilité aux clients de choisir l’escalier qu’il souhaite grâce aux marches. Les deux limons étant indépendants par rapport aux marches, elles pourront justement être de différent matériaux, tels que des plaques de verre, de bétons ou de bois.
Le système se veut d’être simple, les deux limons sont construits avec les armatures en attentes, les marches sont faites suivant la volonté du client, pour ensuite être assemblé soit en usine soit sur le chantier. Pour finir par être posé dans la construction, la structure étant légère, elle ne demande pas une main d’oeuvre spécifique et motorisé.

Autre possibilité
FlyStair à cela pour lui, c’est que le système offre différentes possibilités que ce soit dans sa composition par la présence des marches, qui peuvent être de différents matériaux. Mais aussi par le fait, que les porteurs soient les limons.
En effet, en fonction du cadre dans lequel la structure est sollicitée, l’élément porteur peut disparaître dans une cloison avec un revêtement qui viendrait recouvrir le limon et donnerait l’effet d’être encastré dans le mur.
Mais justement, on peut pousser dans cette idée par le fait d’avoir un seul limon qui reprend les charges, simplement en augmentant son épaisseur et de l’encastrer dans une structure portante de l’édifice. Ce qui permettrait de pouvoir avoir un escalier encastré et donc d’avoir un escalier volant.

Je vote pour ce projet