Dossier 157 – Sens dessus-dessous

Dossier 157 – Sens dessus-dessous

Un escalier innovant, en béton armé préfabriqué

Pour le thème de ce concours, nous avons décidé de prendre le parti de l’innovation dans l’emploi du béton préfabriqué, ainsi que de sa mise en oeuvre sur le chantier. En temps normal, le béton armé est utilisé dans des éléments travaillant à la compression, ou dans des éléments de franchissement. Dans cette situation, nous avons voulu mettre en avant l’utilisation du béton dans des composants suspendus, travaillant en traction.

Ceci donne l’effet visuel principal de l’élément d’escalier : de larges voiles en biais pendent du plafond, et viennent retenir la main courante de part et d’autre des marches. L’inclinaison des blocs de béton diversifie l’activité d’ascension ou de descente. Dans un cas, ils viennent donner des vues en tranches de l’environnement proche, tandis que la focalisation se fait sur le point d’arrivée dans l’autre sens, étant donné que les panneaux créent une perspective

Ainsi, cet escalier nécessite d’être installé dans un espace à double hauteur qui permette d’apprécier son ampleur verticale.
Les marches, seules éléments en compression dans le complexe, sont réduites à une surface minimale pour ne pas troubler la lecture des blocs descendants. Par souci de sécurité, la surface où est posé le pied est élargie par une plaque en verre, donnant un plus grand sentiment de confiance dans les marches. Cela est nécessaire dans une organisation telle que celle-ci, car la succession de blocs longs et fins viennent questionner l’usager sur la sécurité. Une surface plus importante permet aussi de ne pas avoir à regarder où mettre les pieds, mais vraiment prendre conscience de l’effet scénographique mis en place.

Je vote pour ce projet