86 – Cylindre

86 – Cylindre

La découverte d’un escalier doit être une expérience. Il ne suffit pas d’être devant un objet pour le comprendre entièrement. Le voir de face, de dos, d’en haut, d’en bas, sur les marches, à l’extérieur… doit permettre de se l’approprier au fur et à mesure. Le cylindre accentue cet effet par sa forme lisse et sans angle. Nos sens en sont brouillés.
Le garde-corps donne le caractère de l’escalier. A l’extérieur, il le dématérialise tandis qu’à l’intérieur, il distribue une partie des efforts au sol, équilibre le projet et en souligne le mouvement.
Le visiteur doit arriver face à la partie dite fermée du projet avant de découvrir la suite de l’escalier : cylindre, découverte, compréhension.