267 – Racine

267 – Racine

Cet escalier a pour concept d’avoir un seul type de marche pouvant être répété à l’infini le long d’un voile souple de béton. Les marches semblent venir du sol et s’affiner à l’extrémité, cela leur donne un caractère organique. Cette idée est réalisable grâce à l’emploi du BFUP, résistant à la compression et à la traction malgré une finesse de la forme de l’élément. Cette forme paradoxale associe une marche mince ainsi qu’un ancrage au sol. On retrouve alors une métaphore de la plante.
La forme finale de l’escalier est fine et structurée qui pourrait être exposé tel un objet d’art, cela donne au spectateur l’envie de le contempler.