Dossier 311 – Du temple à l’escalier

Dossier 311 – Du temple à l’escalier

Avec sa grande envergure (9.20mx4.50m) cet escalier sculptural s’inspire du temple Chichen itza au Mexique. Il s’insère dans un contexte de transition entre le dedans et le dehors ; le plein et le vide.

Ce projet permet de requestionner le dessous d’escalier, souvent vu comme un lieu peu agréable (fameux lieu du placard à
balais, et autres débarras). Cet espace est au contraire accueillant tout en permettant une certaine intimité. Grace à la transparence de par le giron des marches, on ne se sent pas étouffé mais au contraire libéré et intrigué par cet escalier tel un temple protecteur.

De l’intérieur, il permet par son négatif, d’accueillir un espace bibliothèque, creusé de 60cm ce qui lui confère une double fonction tout à fait confortable.

De l’extérieur, on gravit l’escalier monumental (depuis le sol 2m40) pour arriver à une esplanade extérieure. Cet escalier permet en effet de diversifier les usages et de créer par corrélation un lieu de rencontre et de partage.

Le béton apparaît comme un nouvel élément symbole de modernité, faisant appel à une forme de civilisations anciennes, tout en questionnant ce rapport entre plein et vide.

 

Je vote pour ce projet